La Thérapie Humaniste

Née dans les années 40 aux Etats-Unis par Abraham Maslow, la Psychothérapie Humaniste s'est construite sur une vision positive de l'être humain. Le but de cette thérapie est d'amener le patient à prendre conscience de ses capacités et possibilités, en s'auto-actualisant, et ainsi à trouver les forces en lui-même lui permettant de développer ses potentiels

Ce courant thérapeutique s'est ensuite étoffé par les travaux de Carl Rogers, avec notamment des notions clefs telles que : le respect de la personne, la liberté, l'authenticité, la confiance, et la responsabilité

La thérapie humaniste a permis d'enrichir le travail thérapeutique en séance en se basant désormais sur l'importance de l'alliance thérapeutique, sur l'expérience présente du patient dans l'ici et maintenant, à travers des entretiens non-directif, et une vision positive et bienveillante de l'être humain, le poussant à exprimer ses émotions, à se développer et à s'épanouir personnellement.

Cette approche, centrée sur la personne, me semble particulièrement importante dans le travail thérapeutique, car elle est la base d'une relation de confiancebienveillante, et prometteuse.


Bibliographie :

  • Maslow - Etre humain
  • Maslow - Vers une psychologie de l'être
  • Rogers - Etre vraiment soi-même
  • Rogers - Le développement de la personne

La Thérapie Existentielle

La psychothérapie existentielle est tirée de la philosophie. 

Elle prend ses racines dans la philosophie grecque de SocratePlatonAristote, et d'Epicure, pour aller jusqu'au philosophes contemporains, en passant par NietzscheHusserl et la phénoménologie, Heidegger et le sens de l'être, Sartre et l'existentialisme, et Camus et l'absurde.

Pour autant, la psychothérapie existentielle a vraiment débuté à travers les travaux du psychiatre Karl Jaspers au début du XXème siècle, puis s'est enrichie par les découvertes et apports de Ludwig Binswanger, et plus tard ceux de Victor FrancklRollo May et Irvin Yalom

La thérapie existentielle est donc avant tout une approche dynamique se focalisant sur l'existence humaine et ses enjeux tels que la mortl'absence, la liberté, la solitude, et l'absence de sens. Notions souvent difficiles à gérer voir même à aborder dans notre société, et qui sont pourtant essentielles pour vivre pleinement sa vie.

Cette pratique thérapeutique est encore peu connue en France mais se diffuse de plus en plus aux Etats-Unis, en Amérique Latine, et dans certains pays Européens.


Bibliographie :

  • Binswanger - Introduction à l'analyse existentielle
  • Lelord - Le Voyage d'Hector
  • May - Le courage de créer
  • Yalom - L'art de la thérapie
  • Yalom - Thérapie existentielle

La Méditation en Pleine Conscience

Après avoir suivi une formation en Méditation en Pleine Conscience (Formation MBI-chez Mindful France), j'utilise cette pratique et cette approche lorsqu'elle est pertinente pour la personne.

En effet, la méditation en plein conscience permet de pouvoir se recentrer sur soi-même et de se dégager de pensées souvent encombrantes et qui parasitent et embrument l'esprit, nous rendant fatigués, irrités, désagréables voir même déprimés.


Bibliographie :

  • André, Jollien, Ricard - Trois amis en quête de sagesse
  • Bourgognon - Savoir pour guérir
  • Midal - La Pratique de la Méditation
  • Ricard - L'art de la Méditation

La Psychanalyse

Ayant suivi une formation universitaire d'orientation psychanalytique pendant toutes mes études, elle fut mon premier contact avec le travail thérapeutique.

Fondée à la fin du XIXème siècle par Sigmund Freud, cette orientation est aujourd'hui parfois contestée par différents courants, mais elle reste une base ayant apportée un nombre important de concepts et de théories non négligeables, permettant une compréhension et une lecture du fonctionnement du psychisme humain, notamment à travers l'inconscient.


Bibliographie :

  • Freud - Métapsychologie
  • Green - La folie privée
  • Starobinski - L'encre de la mélancolie
  • Winnicott - Jeu et réalité